Actualités

Moteur marin electrique

Le concept de TEMO

Alexandre SEUX est le concepteur de Temo, Temo est un propulseur pour petite embarcation, moteur électro portatif  inspiré de la mobilité urbaine de type trottinette électrique vélo électrique et  a été adapté au monde du nautisme.

Il se présente sous forme d’un long tube très simple très ergonomique avec une batterie à l’intérieur un moteur en bout de tube une hélice qui permet de propulser une annexe de bateau n’importe quel côté de l’embarcation légère

 

Les spécificités techniques

Temo est un moteur qui fait 1.20m dans sa version repliée et 1.80 dans sa version longue , c’est un moteur télescopique donc ce moteur se range aussi bien sur un vélo que dans un coffre de voiture ou de bateau.

C’est un moteur qui propose une poussée équivalente à un moteur thermique 1.5 CV thermique donc c’est à 3 fois plus puissant qu’un rameur bien entraîné et ça permet de couvrir 90% des usages.

Aller de la plage au bateau aller bateau restaurant et le soir entrée sur son bateau tout en supprimant la contrainte de transport et le stockage qui est offert par les solutions existantes .

Temo fait 4,3 kilos donc c’est un engin extrêmement léger à comparer aux 10 à 20 kilos des moteurs concurrents soient électrique ou thermique donc beaucoup de légèreté et c’est extrêmement ergonomique on peut l’avoir sous le bras monter sur son bateau en 30 secondes le moteur marine installé et on est prêt à partir !

L’encombrement,  le poids,  la facilité d’usage et la puissance en fait une vrai innovation.

L’autonomie du moteur est de 3 jours d’affilée puisque le trajet avec souvent le très court , pas forcément très rapide;

le temps de chargement de batterie est de 5h à la maison et l’on peut aussi le charger sur le bateau avec un convertisseur 12 volts suivant la puissance disponible à bord et donc le temps de chargement est d’ environ 5h de charge en fonction de la disponibilité de l’énergie à bord du bateau.

 

Les limites d’utilisation du moteur marin Temo

Les limites d’utilisations sont très claires, tous les plaisanciers qui auront besoin d’un moteur supérieur de 2CV à ce moment-là il faudra rester sur un moteur soit thermique soit électrique de puissance supérieure, il faudra faire un compromis entre la portabilité et la puissance et l’autonomie.

La tranche d’utilisation s’adresse à tous ceux qui rament, tout ceux qui godille ou tous ceux qui utilisent déjà un moteur entre 1.5 et 2CV thermique.

Dans les limites purement usage il faut se limiter à des annexes portant 4 personnes d’environ 350kg avec une vitesse de carène non optimisée.